Le Grand Cabaret....

  • lepirelon

Quel spectacle ! Ce 6 juillet était le jour de rentrée à l'Assemblée nationale. Les bancs des députés étaient combles pour écouter le discours de politique générale d'Elisabeth Borne, Première ministre. Tradition oblige. Si, selon les divers commentateurs, elle s'en est plutôt bien sortie, en revanche, elle a dû faire face à des manifestations intempestives de certains députés durant toute sa prestation. Certains semblaient avoir décidé de créer volontairement le chahut pour la tester et lui imposer une forme de bizutage. Peine perdue. Elle ne s'est pas démontée et a mené son exposé sans coup férir . .

 

Il faut bien dire que ces invectives incessantes venaient principalement des rangs de La France dite insoumise dont les élus étaient déterminés à faire feu de tout bois pour "bordéliser" l'Assemblée. Au premier rang desquels, avachi sur sa banquette, Alexis Corbière qui ne voulait pas être en reste dans la provocation. Tel un adolescent turbulent, il semblait prendre un malin plaisir à perturber la solennité de la séance. A coups de lazzi, de quolibets et de huées. Au mépris des règles élémentaires du savoir vivre. Mais c'était, peut-être, trop demander au mari de l'ineffable Raquel Garrido. Qui a son rond de serviette chez Hanouna et y assène des saillies fétides allusives de flatulences. . 

 

Ce comportement correspond, peut-être, à la stratégie définie par le gourou, Jean-Luc Méchenlon qui appelle à un "quatrième tour". Après avoir perdu les élections présidentielle et législatives, il pronostique la dissolution de l'Assemblée rendue ingérable qui lui permettrait, croit-il, de prendre sa revanche et d'accéder enfin au statut de Grand vizir. Tel Louis De Funès envoyé au bagne à la fin de La folie des grandeurs qui échafaude un plan tortueux: "Je retourne en Espagne. Le roi répudie la reine. La vieille épouse le perroquet. César devient roi. J'épouse César et je deviens reine !" C'est un peu du même tonneau dans le registre du déni de réalité et de l'illusionnisme chimérique. 

 

A contrario, la Première ministre a affirmé: "Les Français nous demandent de prendre collectivement nos responsabilités". Ajoutant: "Les Français nous demandent de nous parler plus, de nous parler mieux et d’agir ensemble. Nous répondrons présents". A bon entendeur. Mais il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Résultat: bizutage raté. Fin de la foire aux cancres . .  MB

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

L’élu Karl Olive (Renaissance) a ironisé qu’"il aura fallu moins de huit minutes aux artistes de LFI pour confondre l’Assemblée nationale avec “Le Grand Cabaret” de Patrick Sébastien..". Bien vu..

Manquait plus qu'ils fassent tourner les serviettes !..

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toujours prêt à réécrire l'Histoire, le Grand Manie-Tout des Z'insoumis estime que la Nouvelle union populaire écologique et sociale, qu’il a menée, "est passée très près de la victoire" aux législatives de juin. Cela a donc validé, selon lui, sa stratégie. Par ailleurs, il affirme:

"Si LR ne fait pas de majorité (avec le camp présidentiel) pour verrouiller le Parlement, il y aura une dissolution, et nous affronterons la situation avec un objectif simple et clair, le même que le jour où nous allons déposer une motion de censure : les virer tous autant qu’ils sont..". Tu rêves, Herbert ?.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A l'issue du lever de rideau de ce "Grand Cabaret", se tenait le premier tableau constitué par la discussion et le vote sur la "motion de défiance" présentée par la Nupes. Sa présidente de groupe, la pétulante Mathilde Panot considérant cette motion de censure comme une "clarification politique". Et, de fait, on a été éclairé. Le texte n'a recueilli que 146 votes sur 577. De plus, six députés socialistes ont fait défection, dont Valérie Rabot. Le costume unitaire commencerait-il déjà à craquer ?.. Un seul votant hors Nupes: le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan. Dis moi qui tu fréquentes !..

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 

                                                             Dessins d'Urbs pour Sud-Ouest

 

                                                 

                                                      Dessins de Juin et Biche pour Charlie Hebdo

 

                                                            

                                                                  Dessins de Coco pour Libération

 

 

 

 

 

                                               "Il faut tous les virer !.." (Jean-Luc Mélenchon)

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog