Ganelon..

  • lepirelon

Dans la Chanson de Roland, Ganelon est celui qui trahit le héros et provoque sa mort sous les assauts des Sarrazins. Ici, nulle allusion aux délires obsessionnels de Mr Z.... On en parle déjà trop. En revanche, on peut évoquer ce nom emblématique donné comme sobriquet par de nombreux caciques LR à Xavier Bertrand. Celui qui avait quitté "irrévocablement" les rangs des Rrrrépublicains pour mener sa conquête du pouvoir en solitaire, vient de rentrer dans le rang et réintégrer sa maison d'origine, après avoir beaucoup tergiversé. Contraint et forcé. Nécessité faisant loi. Dura lex . .

 

Il aura beau dire, ce n'est pas glorieux. Après avoir longtemps juré qu'il ne participerait pas à une compétition pour départager les candidats à la présidentielle au sein de son ancien parti, le voici obligé d'y revenir et de passer sous les fourches caudines LR, en acceptant de participer à sa primaire interne. Cet aller et retour à Canossa a tout l'air d'un chemin de croix pour celui qui prétendait faire cavalier seul en creusant l'écart devant ses concurrents Pécresse et Barnier. Or, la mayonnaise n'a pas pris et les sondages le situent autour de13 à 15% d'intentions de votes, non loin d'eux. Son échappée solitaire s'est essoufflée. La flamiche du Picard est restée au congélateur..

 

Il va devoir, maintenant, affronter ses adversaires à la loyale. Mais aussi se méfier des nombreuses chausse-trappes que certains lui réservent en interne. Notamment de la part de ceux qui ne lui pardonnent pas sa "trahison". Au premier rang desquels Laurent Wauquiez et ses sbires, toujours influents dans les fédérations du parti. Bien décidés à lui ouvrir un champ de mines sur sa route et favoriser la candidature de Michel Barnier qui, vu son âge, ne contrarie pas les ambitions futures du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Et ferait bonne figure face à l'échec prévisible . . 

 

Par ailleurs, un autre homme politique que certains soupçonnaient de double-jeu - voire de traîtrise - a occupé l'actualité du dernier week-end en sortant de l'ambigüité. Edouard Philippe, dit "Le grand escogriffe", a fondé au Havre un nouveau mouvement - en fait un parti politique - destiné à soutenir la réélection d'Emmanuel Macron et peser sur les destinées de la macronie en devenir.

A la marge, sans rejoindre la "Maison commune" prônée par François Bayrou et Christophe Castaner. Le nom choisi pour ce parti: Horizons est transparent. Il sera le support de la conquête du pouvoir d'Edouard Philippe en vue de l'élection présidentielle de 2027. Ils y pensent tous déjà . .

 

Inutile de dire que cette opportunité agace au sommet de l'Etat et à LREM. D'autant que l'ex-premier ministre annonce la couleur: une bonne vieille droite. L'intitulé des mesures préconisées ne souffre pas d'ambigüité: "Remettre de l'ordre dans les comptes et la rue..". C'est-y clair ?..

Donc, défense de l’autorité, soutien au nucléaire, libéralisme économique, immigration contrôlée, maîtrise des dépenses pour réduire la dette et repousser l'âge de la retraite jusqu'à 65,66, 67 ans. .

On n'est plus du tout dans le: "et de droite et de gauche" macronien. "Barre à tribord. Toute !.. "

 

Chez Les Rrrépublicains, on ne s'y est pas trompé. On perçoit le danger de cette nouvelle tentative de siphonner la droite. D'autant que plusieurs maires LR l'ont déjà rejointe. Aussi, de Gérard Larcher à Christian Jacob, on a entendu les cadres du mouvement monter au créneau pour critiquer cette initiative de l'ancien juppéiste. Et rappeler ses échecs au pouvoir, notamment la mise en place des 80 km/h sur les routes et la taxe carbone sur les carburants qui ont déclenché la révolte des 'gilets jaunes'. Pour Christian Jacob, l'ex-chef du gouvernement est celui qui "a mis le feu à la France". Sans parler de ses atermoiements et tergiversations au début de la crise du Covid. Bingo ?.

 

De belles bagarres en perspective pour ceux qui apprécient les intrigues et les rixes de basse-cour. Mais, après tout, ne faisons pas semblant d'ignorer que la politique est un univers impitoyable. .  Où les Ganelon sont légion . .  MB

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Finalement, toute honte bue, Xavier Bertrand rentre définitivement au bercail en reprenant sa carte chez les Rrrrépublicains qu'il avait quittés en 2017, en désaccord avec les orientations de Laurent Wauquiez. "Ce n'est pas la girouette qui tourne. C'est le vent qui la fait tourner.." (E.Faure).

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Puisqu'il faut toujours finir sur un sourire, cette semaine l'Obs publie une longue interview de Jean-Luc Mélenchon où il détaille son programme présidentiel qui voudrait " tout changer pour survivre et vivre mieux" et, en conclusion, affirme: "Je ne plaisante pas en vous disant : Je vais être élu !". .

Sacré farceur ! Toujours le mot pour rire . .

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la même interview, le Grand Timonier des Z'insoumis déclare: "Pour les socialistes, je suis un accident de l’histoire. Ils n’ont pas compris les raisons de leur effondrement. Ils ont été incapables de renouveler le logiciel social-démocrate". C'est un point de vue. En attendant, Anne Hidalgo a été désignée candidate du PS à l'élection présidentielle par 72 % des votes des militants socialistes contre Stéphane Le Foll. Pour l'instant, la maire de Paris est créditée de 6 % des intentions de vote.  Et pas question de se rallier à Yannick Jadot et aux écologistes: "Ils peuvent toujours courir !..". Soit. Qui vivra, verra. Ne jamais dire: "jamais !.."

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                                        "Vous m'avez compris ?.."

 

 

 

 

                                                                               Dessins de Coco

                                                                                   Tout rixe ?..

                                                                            par procurations ?..

 

 

 

                                                                     La tournée des adieux ?..

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog