Les dents de l'Amer..

  • lepirelon

 

Oh, Bonne Mère !.. Nous allons prendre le risque de nous faire "ruiner" du côté de la Canebière ou de la "Venise Provençale" en évoquant, une nouvelle fois, les faits et dires du Grand Sorcier Marseillais, chantre de la chloroquine célébrée comme remède miracle contre le Covid 19. Mais aussi, selon lui, pour son efficacité à combattre de multiples affections, à l'instar de la Jouvence de l'Abbé Souris. Avec le même résultat aléatoire ?..

 

Nous voulons ici commenter les propos du célèbre Pr Raoult, au look de baba-cool rescapé des 70's, qui s'exprime ces jours-ci dans Paris Match, hebdomadaire bien connu pour sa devise: "le poids des mots, le choc des photos". Nous nous attacherons ici, en premier lieu, à ses déclarations insolites et pittoresques, suivant son habitude. L'essentiel semblant être de faire le buzz afin d'entretenir une célébrité hexagonale chèrement acquise en se positionnant comme franc-tireur de la communauté scientifique. Devenir, en quelque sorte, le Depardieu des paillasses de laboratoires. .  "Ris donc, Paillasse !..", comme on chante dans l'opéra de Leoncavallo.

 

D'emblée, il s'en prend violemment au conseil scientifique chargé de conseiller Emmanuel Macron dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus.  "Ces personnes ne savaient pas de quoi elles parlaient ! Et chacun poussait ses billes en avant. Il fallait faire plaisir, représenter l’Institut Pasteur, l’Inserm, etc. Il n’y a rien de fiable scientifiquement là-dedans". Et pour enfoncer le clou: "On ne peut pas mener une guerre avec des gens consensuels. Le consensus, c’est Pétain. Insupportable". Outre la "modestie" du locuteur, on aura remarqué la touche finale constituée par le point Godwin qui est censé clouer le bec en évoquant l'Occupation durant la II° Guerre mondiale et le nazisme.    Ultime arme de dissuasion des débatteurs à court d'arguments. Mais pas de morgue méprisante..

 

Revenant sur ses démêlés avec Agnès Buzyn et son mari Yves Lévy, directeur de l'Inserm, il assène: "Toute ma vie, j'ai été emmerdé. Et je m'en fous. Au contraire, ça muscle". Plus encore, il revendique son côté belliqueux. "Je suis nietzschéen, je cherche la contradiction, les ennuis pour me fortifier", et de préciser, "Le pire, c'est le confort : il rend idiot". Refusant de se laisser abattre par les critiques et "le rejet d'une partie de l'establishment médical", celui qui aime à se voir comme.. "le savant de Marseille" - mais qui aime passer des savons - assure que cela ne le touche "pas du tout". "La seule chose qui me préoccupe est l'estime de moi-même".  Une très haute estime, à coup sûr !..

 

De même, il se soucie comme d'une guigne d'avoir été recadré au cours des dernières semaines par l’Agence régionale de Santé (ARS) de Paca pour avoir affirmé que l’épidémie de Covid-19 est "en train de disparaître progressivement" et qu’il est probable que "l’épidémie disparaisse au printemps", comme "pour la plupart des maladies virales respiratoires".  Suscitant ainsi une incitation au relâchement des mesures de distanciation sociale et des atteintes au règles du confinement.

 

Quant au vaccin: "c'est un défi idiot !", selon lui. "Il est déjà difficile de vacciner correctement contre la grippe, alors contre un nouveau virus… Honnêtement, la chance qu’un vaccin pour une maladie émergente devienne un outil de santé publique est proche de zéro. On peut avoir des surprises mais je suis sceptique. […] Les vaccins ne sont pas toujours la bonne solution. Quand on ne sait pas gérer une maladie infectieuse, on nous sort le coup du vaccin !..", affirme t-il très sérieusement. 

 

Vivement critiqué pour ses études sur le traitement du Covid-19, Didier Raoult répète que les effets secondaires de la chloroquine ne devraient pas être un obstacle à une généralisation du traitement: "Absolument pas ! L’hydroxychloroquine est le traitement de références pour les pneumopathies […] Quant à l’azithromycine, il est le médicament le plus prescrit au monde après l’aspirine… Ce traitement est bête comme chou, c’est pour ça qu’il irrite". Mais, pour l'heure, il fait chou-blanc. .

 

Nous ne nous prononcerons pas ici sur la validité de ses prescriptions médicales, fort contestées par d'autres scientifiques aussi renommés que lui. Par contre, nous nous inquiétons de l'hystérisation du débat qu'il provoque et des attitudes passionnelles qu'il engendre. Ce qui semble satisfaire son hubris (orgueil démesuré) qui le pousse à se comporter comme le premier des kékés, comme on dit sur le Vieux Port qui n'est plus bouché par une sardine mais par "Les dents de l'Amer".. MB

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

                                                  Selon l'Inserm: 60000 décès évités par mois..

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog