Maintien de l'ordre..

  • lepirelon

Et bien voilà ! Les policiers viennent d'obtenir de leur ministre le maintien de leur "statut spécial" privilégié qui leur permet, toutes catégories confondues, flics de terrain ou pas, de bénéficier d'un départ en retraite à 52 ou 57 ans en n'ayant cotisé que 27 ans mais en gagnant une bonification supplémentaire de cinq années payées par leur employeur. Une seule réunion avec lui aura suffi pour céder à toutes leurs revendications catégorielles. Première entorse au fameux "système universel équitable" mis en œuvre par le gouvernement. D'autres ne devraient donc pas tarder à suivre. 

 

Il faut dire que les syndicats policiers avaient des arguments de poids. Ils avaient appelé à de nombreuses actions contre le projet de réforme des retraites des fonctionnaires de police: commissariats symboliquement fermés, réponses aux seuls appels "police-secours", grève du zèle dans les aéroports avec à la clef, l’allongement des files d’attentes aux contrôles, mais aussi multiplication des CRS se déclarant "consultants", c’est-à-dire aller consulter un médecin pour se faire porter pâle.

 

Le chantage a payé cash ! Christophe Castaner et Jean-Paul Delevoye leur ont accordé tout ce qu'ils demandaient. "A partir du moment où un policier est considéré comme policier, il conservera un régime dérogatoire dans le régime universel qu’Edouard Philippe tente de mettre en place", a déclaré Yves Lefebvre, secrétaire général d’Unité-SGP Police. Dans la foulée, les secrétaires généraux des principaux gardiens de la paix, Unité, Alliance et Unsa-police ont annoncé  la "suspension" de leur mouvement de grogne contre le projet de réforme. A leur place, on aurait été satisfait à moins.

 

Voilà qui va créer un précédent et encourager tous les bénéficiaires de régimes spéciaux avec conditions de retraites avantageuses à exercer la même pression maximale sur le pouvoir pour obtenir satisfaction. Il n'est que d'entendre M.Brun de la CGT-cheminots menacer de bloquer les trains durant les fêtes de fin d'année. Pas de Noël chez Papy-Mamy. Pas d'illuminations des décorations "féériques" sur la façade du pavillon du voisin si EDF coupait le jus. Les lutins feraient triste mine..

 

Et dire que dans sa présentation, Edouard Philippe assurait que le nouveau régime universel mettrait fin au: "Chacun pour soi et tant pis pour les autres !". C'était méconnaitre la nature humaine.  Surtout par les temps qui courent. Cette année le père Noël est une horde dure..  MB

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concernant le métro de Paris, deux lignes fonctionnent sans interruption: la 1 et la 14 car elles sont automatisées et n'ont pas de conducteur. Comme la plupart des "nouvelles" lignes de métro en province (Rennes, Lille, Toulouse, Lyon et bientôt Marseille). Actuellement, la ligne 4 parisienne est en cours d'automatisation. On peut penser que d'ici un certain nombre d'années, les problèmes de grève récurrentes des conducteurs RATP ne se posera plus. Les systèmes automatisés améliorent les cadences et la régularité aux heures de pointe. Début XX° siècle les cochers de fiacres s'étaient insurgés contre l'apparition des futurs Taxis de la Marne qui avaient contribué à gagner la bataille. Le moteur à crottin avait été supplanté par le moteur à explosion, les obligeant à se reconvertir.    Fatale "Destruction créatrice" selon le fameux oxymore de l'économiste Schumpeter..

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                        Ce que l'on n'a aucune chance de voir, un jour..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog